top of page

Ci dessous vous trouverez différentes informations concernant : 

1/- Exemple de plan de vermifugation

2/- Molécules anti-parasitaires chez les chevaux

3/- Différents types de vers chez le cheval

4/- Pourquoi faire une cure de Panacur Equine Guard sur un poulain ou un cheval 

5/- Pourquoi pas de moxidectine chez un poulain de mois de 4 mois

6/- Qu'est ce que les gastérophiles

7/- Pourquoi il est recommandé de vermifuger tous les chevaux d un même troupeau en même temps

8/- Exemple de plan de vermifugation sur un poulain

9/- Qu'est ce que les strongles / strongyles

10/- Qu'est ce que les vermifuges à large spectre

11/- Les différentes famille de vers chez les chevaux

12/- Qu'est ce que traite le pyrantel

13/- Qu'est ce que traite le fenbenzadazole

14/- Qu'est ce que traite l'ivermectine

15/- Qu'est ce que traite le praziquantel

16/- Qu'est ce que traite la moxidectine

17/- Quelques noms de vermifuges contenant les molécules anti-parasitaire

18/- Comment enlever des oeufs de gastérophiles sur un cheval

1/- B - Exemple de plan de vermifugation POULAINS

Vers 2 - 3mois : 

- Panacur ou Panacur equine guard : fenbendazole 

Vers 5 mois : 

- Panacur ou Panacur equine guard : fenbendazole 

Vers 7 - 8 mois : 

- Equest Pramox : Moxidectine + Praziquantel 

- Eqvalan Duo, Equimax : Ivermectine + Praziquantel

Attention : pas de moxidectine chez les poulains de moins de 4 mois !

foal parasite

1/- C - Exemple de plan de vermifugation JEUNES 1 à 3 ans

Avril : 

- Eraquell, Eqvalan : Ivermectine

ou

- Equest : Moxidectine

Juillet : 

- Strongid : Pyrantel

Octobre : 

- Equest Pramox : Moxidectine + Praziquantel

ou

- Eqvalan Duo : Ivermectine + Praziquantel

Attention : pas de moxidectine chez les poulains de moins de 4 mois !

1/- A - Exemple de plan de vermifugation ADULTES de plus de 3 ans 

Avril : 

- Strongid : Pyrantel 

ou

- Panacur ou Panacur equine guard : Fenbendazole 

Juillet : 

- Eqvalan duo ou Equimax : Ivermectine + Praziquantel

ou

- Equest pramox : Moxidectine + Praziquantel

Octobre : 

- Eqvalan ou Eraquell : Ivermectine

ou

- Equest : Moxidectine

Janvier : 

- Eqvalan duo ou Equimax : Ivermectine + Praziquantel

ou

- Equest pramox : Moxidectine + Praziquantel

Attention : pas de moxidectine chez les poulains de moins de 4 mois !

2/- Molécules anti-parasitaires chez les chevaux

Voici quelques-unes des molécules couramment utilisées :

 

1. Ivermectine : C' est un médicament antiparasitaire à large spectre utilisé pour contrôler les nématodes (vers ronds) et les ectoparasites chez les chevaux. Il est souvent administré sous forme de pâte orale ou de solution injectable.

 

2. Moxidectine : C' est une autre molécule de la famille des avermectines, qui est également utilisée pour traiter les nématodes et les ectoparasites chez les chevaux. Elle est disponible sous forme de pâte orale ou de gel topique.

 

3. Pyrantel : C' est un antiparasitaire couramment utilisé pour lutter contre les vers ronds chez les chevaux. Il est généralement administré sous forme de pâte orale.

 

4. Fenbendazole : C' est un médicament antiparasitaire polyvalent utilisé pour traiter les nématodes gastro-intestinaux chez les chevaux. Il est souvent administré sous forme de granulés oraux.

 

5. Praziquantel : C' est principalement utilisé pour traiter les infestations de parasites spécifiques chez les chevaux, tels que les vers plats (cestodes) responsables de la douve du foie. Il est généralement administré sous forme de pâte orale.

 

Il est important de noter que les choix de médicaments antiparasitaires peuvent varier en fonction du type de parasite ciblé, de la région géographique et des recommandations spécifiques du vétérinaire. Il est donc recommandé de consulter un vétérinaire pour déterminer le meilleur traitement antiparasitaire pour votre cheval.

3/- Différents types de vers chez le cheval

Les vers parasites qui affectent les chevaux peuvent être classés en plusieurs catégories en fonction de leur emplacement dans le corps du cheval et de leur cycle de vie. Voici quelques-uns des principaux types de vers parasites chez les chevaux :

 

1. Strongles gastro-intestinaux : Ce groupe comprend divers types de vers ronds (nematodes) tels que Strongylus vulgaris, Strongylus edentatus, Strongylus equinus, et de nombreux autres. Ces vers infectent généralement l'intestin grêle et le gros intestin du cheval. Ils peuvent causer des problèmes de santé graves, notamment des coliques, une perte de poids, des problèmes de digestion et une diminution de la performance physique.

 

2. Strongles pulmonaires : Les strongles pulmonaires, également appelés strongles du poumon, sont des larves de vers ronds qui migrent à travers les poumons du cheval. Les espèces les plus courantes sont Dictyocaulus arnfieldi et Dictyocaulus viviparus. Les infections par ces parasites peuvent provoquer une toux, une détresse respiratoire et, dans les cas graves, une pneumonie.

 

3. Oxyures : Les oxyures (Oxyuris equi) sont des parasites intestinaux qui infectent principalement le gros intestin et le rectum du cheval. Les femelles pondent leurs œufs autour de l'anus du cheval, ce qui peut entraîner des démangeaisons et une irritation de la région anale.

 

4. Strongles de l'estomac : Ce groupe comprend des vers tels que Habronema spp. et Draschia spp., qui infectent l'estomac du cheval. Ces parasites peuvent provoquer des ulcères gastriques et des inflammations.

 

5. Vers plats (cestodes) : Les vers plats sont des parasites intestinaux qui appartiennent à la classe des cestodes. Les espèces les plus courantes chez les chevaux sont Anoplocephala perfoliata et Paranoplocephala mamillana. Ces parasites peuvent provoquer des coliques, des inflammations intestinales et des obstructions dans les cas graves.

 

Il est important de noter que la prévention, le dépistage et le traitement des infestations parasitaires chez les chevaux nécessitent une approche adaptée, en tenant compte du cycle de vie des différents parasites et des recommandations vétérinaires spécifiques à la région géographique. Un programme de vermifugation régulier et des mesures d'hygiène appropriées sont essentiels pour maintenir la santé et le bien-être des chevaux.

4/- Pourquoi faire une cure de Panacur Equine Guard sur un poulain ou un cheval 

La cure de Panacur Equine Guard, qui contient du fenbendazole, est souvent utilisée chez les poulains et les chevaux pour le traitement des infestations parasitaires. Voici quelques raisons courantes pour lesquelles une cure de Panacur Equine Guard peut être recommandée :

 

1. Contrôle des strongles gastro-intestinaux : Les strongles gastro-intestinaux sont l'un des types de vers les plus courants chez les chevaux. Ils peuvent causer des problèmes de santé graves, notamment des coliques et une perte de poids. Le fenbendazole, présent dans Panacur Equine Guard, est efficace contre ces parasites et peut être utilisé pour les éliminer.

 

2. Traitement des strongles résistants : Certaines populations de strongles ont développé une résistance aux autres classes de médicaments antiparasitaires. Le fenbendazole, qui agit différemment des autres molécules, peut être utilisé pour traiter les strongles résistants et aider à réduire leur prévalence.

 

3. Contrôle des oxyures : Les oxyures (Oxyuris equi) sont des parasites intestinaux fréquents chez les poulains et les jeunes chevaux. Ils peuvent provoquer des démangeaisons et une irritation de la région anale. Le fenbendazole est efficace contre les oxyures et peut aider à les éliminer.

 

4. Prévention des infestations parasitaires : Dans certains cas, une cure de Panacur Equine Guard peut être utilisée à titre préventif, en particulier chez les jeunes chevaux qui sont plus susceptibles d'être exposés aux parasites. Un traitement régulier peut aider à prévenir les infestations parasitaires et à maintenir la santé générale du cheval.

 

Il est important de souligner que l'utilisation de tout médicament antiparasitaire, y compris Panacur Equine Guard, devrait être basée sur les recommandations d'un vétérinaire. Un vétérinaire sera en mesure d'évaluer la situation spécifique du cheval, de recommander un programme de vermifugation approprié et de déterminer la posologie et la durée du traitement en fonction des besoins individuels.

5/- Pourquoi pas de moxidectine chez un poulain de mois de 4 mois

La moxidectine est un médicament antiparasitaire largement utilisé chez les chevaux pour traiter les infestations de vers. Cependant, l'utilisation de la moxidectine chez les poulains de moins de 4 mois peut présenter certains risques et préoccupations.

 

Chez les jeunes poulains, le système immunitaire et les organes internes sont encore en développement. La moxidectine est un médicament puissant et peut avoir des effets plus prononcés sur les poulains en raison de leur taille et de leur immaturité. Il y a un risque accru d'effets secondaires indésirables tels que des troubles gastro-intestinaux, une diminution de l'appétit, des réactions allergiques et, dans de rares cas, une toxicité neurologique.

 

De plus, les poulains de moins de 4 mois  sont encore être allaités par leur mère. Il est important de noter que la moxidectine est excrétée dans le lait maternel et peut être toxique pour les poulains qui la consomment. Par conséquent, l'utilisation de la moxidectine chez les poulains allaités peut entraîner des risques supplémentaires pour leur santé.

 

Il est essentiel de consulter un vétérinaire avant d'administrer tout médicament à un poulain, y compris la moxidectine. Le vétérinaire sera en mesure d'évaluer la situation spécifique de votre poulain, de déterminer le meilleur traitement antiparasitaire et de vous fournir des recommandations appropriées en fonction de son âge, de son poids et de son état de santé général.

6/- Qu'est ce que les gastérophiles

Les gastérophiles, également connus sous le nom de larves gastriques, sont des parasites internes qui affectent les chevaux. Ce sont des mouches de la famille des Oestridae qui pondent leurs œufs sur les poils des chevaux, généralement sur les membres inférieurs, la poitrine et la région de la tête. Les œufs sont ensuite ingérés par le cheval lorsqu'il se lèche ou se gratte, et les larves éclosent dans l'estomac.

 

Les larves de gastérophiles se fixent à la muqueuse de l'estomac du cheval et se nourrissent de ses sécrétions. Elles restent dans l'estomac pendant plusieurs semaines à plusieurs mois, se développant et passant par plusieurs stades larvaires. Une fois qu'elles sont suffisamment développées, les larves sont évacuées avec les selles du cheval.

 

Les gastérophiles peuvent causer différents problèmes de santé chez les chevaux. Les symptômes courants comprennent des douleurs abdominales, une diminution de l'appétit, une perte de poids, des problèmes de digestion, des ulcères gastriques et une irritation de la muqueuse de l'estomac. Dans les cas graves, une infestation importante de gastérophiles peut entraîner des complications plus graves, telles que des obstructions intestinales.

 

Le traitement des gastérophiles consiste généralement à administrer des médicaments antiparasitaires spécifiques, tels que l'ivermectine ou le moxidectine, qui sont efficaces pour éliminer ces parasites. La prévention est également importante, ce qui peut inclure des mesures telles que le nettoyage régulier des poils pour enlever les œufs de gastérophiles et l'utilisation de produits répulsifs pour les mouches afin de réduire les risques d'infestation. Un vétérinaire peut fournir des conseils spécifiques sur le traitement et la prévention des gastérophiles en fonction de la situation individuelle du cheval.

7/- Pourquoi il est recommandé de vermifuger tous les chevaux d un même troupeau en même temps

Il est recommandé de vermifuger tous les chevaux d'un même troupeau en même temps pour plusieurs raisons :

 

1. Prévention de la résistance aux médicaments : Les parasites internes chez les chevaux peuvent développer une résistance aux médicaments vermifuges. Lorsqu'un cheval est traité individuellement, il est possible que certains parasites résistants survivent et se reproduisent, ce qui peut conduire à une augmentation de la résistance dans le troupeau. En vermifugeant tous les chevaux simultanément, on réduit le risque de propagation de parasites résistants.

 

2. Élimination des sources de réinfestation : Certains parasites ont des cycles de vie complexes qui impliquent des stades larvaires présents dans l'environnement, tels que les pâturages. En vermifugeant tous les chevaux en même temps, on réduit la charge parasitaire globale dans l'environnement, ce qui limite les sources de réinfestation pour les chevaux traités.

 

3. Égalité de protection : En traitant tous les chevaux du troupeau en même temps, on s'assure que chaque cheval bénéficie d'une protection égale contre les parasites. Les chevaux non traités peuvent servir de réservoirs de parasites et mettre en danger la santé de tout le troupeau.

 

4. Facilitation de la gestion : En organisant une vermifugation collective, il est plus facile de suivre un calendrier régulier de vermifugation et de tenir des registres précis des traitements effectués. Cela simplifie la gestion parasitaire et permet de maintenir la santé globale du troupeau.

 

Il convient de noter que la fréquence et le choix des vermifuges peuvent varier en fonction de divers facteurs, tels que la région géographique, les conditions d'élevage et les caractéristiques individuelles des chevaux. Il est donc préférable de consulter un vétérinaire pour obtenir des conseils spécifiques sur la vermifugation en fonction de votre troupeau de chevaux et de votre situation particulière.

8/- Exemple de plan de vermifugation sur un poulain

Le plan de vermifugation pour un poulain peut varier en fonction de plusieurs facteurs, notamment l'âge du poulain, son environnement, son historique parasitaire et les recommandations spécifiques de votre vétérinaire. Cependant, voici un exemple général de plan de vermifugation pour un poulain :

 

1. Naissance : Les poulains naissent généralement avec un niveau minimal d'infestation parasitaire. Cependant, il est recommandé de vermifuger la jument quelques semaines avant la naissance pour réduire la charge parasitaire dans l'environnement immédiat du poulain.

 

2. 2 mois : Le premier vermifuge est souvent administré autour de l'âge de 2 mois. Cela peut être fait en utilisant un vermifuge spécialement formulé pour les poulains et qui cible les parasites courants tels que les strongles.

 

3. 4 mois : Un deuxième vermifuge est généralement administré vers l'âge de 4 mois. Cela peut être un vermifuge à large spectre qui cible plusieurs types de parasites internes.

 

4. 6 mois et au-delà : À partir de 6 mois, le poulain peut être intégré dans le plan de vermifugation des chevaux adultes. La fréquence des vermifugations peut varier en fonction des recommandations du vétérinaire et des caractéristiques spécifiques du poulain, mais elle est généralement effectuée tous les 2 à 3 mois jusqu'à ce que le poulain atteigne l'âge adulte.

 

Il est important de noter que chaque poulain est unique et que les besoins peuvent varier. Il est recommandé de consulter régulièrement votre vétérinaire pour établir un plan de vermifugation spécifique à votre poulain, en tenant compte de son environnement, de son historique parasitaire et des recommandations actuelles en matière de gestion parasitaire.

9/- Qu'est ce que les strongles / strongyles

Les strongles, également connus sous le nom de strongyles, sont des parasites internes qui affectent les chevaux. Ce sont des vers ronds appartenant à la famille des Strongylidae. Les strongles sont parmi les parasites les plus courants chez les chevaux et peuvent causer des problèmes de santé significatifs.

 

Il existe deux types principaux de strongles chez les chevaux : les strongles du gros intestin (Strongylus vulgaris, Strongylus edentatus et Strongylus equinus) et les strongles du petit intestin (Cyathostomes). Les strongles du gros intestin ont un cycle de vie plus long et peuvent causer des problèmes plus graves, notamment des coliques, des obstructions intestinales et des atteintes artérielles. Les strongles du petit intestin, bien que plus petits, peuvent également causer des dommages à la muqueuse intestinale et entraîner des problèmes de santé.

 

Les strongles sont généralement présents dans l'environnement des chevaux, en particulier dans les pâturages où les chevaux broutent. Les larves de strongles sont ingérées par les chevaux lorsqu'ils paissent ou lorsqu'ils consomment de l'eau contaminée. Les larves se développent ensuite dans les intestins du cheval, où elles se fixent à la paroi intestinale et se nourrissent de sang et de tissus. Les strongles adultes pondent des œufs qui sont excrétés dans les selles du cheval, complétant ainsi le cycle de vie.

 

Le traitement et la prévention des strongles impliquent l'utilisation de vermifuges spécifiques qui ciblent ces parasites. Les vermifuges doivent être administrés régulièrement selon les recommandations de votre vétérinaire, en tenant compte de facteurs tels que l'âge du cheval, son environnement et son historique parasitaire. Il est également important de mettre en œuvre des pratiques de gestion parasitaire appropriées, telles que la rotation des pâturages, la suppression des crottins et la réduction de la densité de chevaux par pâturage pour limiter l'exposition aux strongles. Un suivi régulier avec un vétérinaire est essentiel pour assurer la santé et le bien-être des chevaux face aux infestations de strongles.

10/- Qu'est ce que les vermifuges à large spectre

Lorsqu'on parle de vermifuges à large spectre, cela fait référence à des médicaments antiparasitaires qui sont efficaces contre plusieurs types de parasites internes. Ces vermifuges sont conçus pour cibler et éliminer un large éventail de parasites, offrant ainsi une protection plus complète contre les infestations parasitaires chez les animaux, y compris les chevaux.

 

Les parasites internes chez les chevaux comprennent différents types de vers ronds (strongles, ascaris, oxyures, etc.) et de vers plats (ténias). Chaque type de parasite a ses propres caractéristiques et cycle de vie. Les vermifuges à large spectre sont formulés pour cibler plusieurs types de parasites à la fois, ce qui permet de traiter efficacement et prévenir les infestations mixtes.

 

Les vermifuges à large spectre peuvent contenir différents principes actifs, tels que l'ivermectine, le moxidectine, le fenbendazole, le pyrantel, etc. Chacun de ces médicaments a une efficacité spécifique contre certains parasites et peut être administré sous différentes formes (orale, injectable, topique).

 

Il est important de noter que l'utilisation fréquente de vermifuges à large spectre peut contribuer à l'émergence de résistances parasitaires. Il est donc recommandé de suivre les recommandations de votre vétérinaire en matière de vermifugation, en adaptant le traitement aux besoins spécifiques de votre cheval et en tenant compte de facteurs tels que l'âge, l'environnement et l'historique parasitaire.

 

En résumé, les vermifuges à large spectre sont des médicaments antiparasitaires qui ciblent plusieurs types de parasites internes chez les chevaux, offrant une protection plus complète contre les infestations parasitaires. Cependant, il est important de les utiliser de manière responsable et en accord avec les recommandations vétérinaires pour prévenir le développement de résistances parasitaires.

11/- Les différentes famille de vers chez les chevaux

Il existe plusieurs familles de vers parasites qui affectent les chevaux. Voici quelques-unes des familles de vers les plus courantes chez les chevaux :

 

1. Strongylidae (Strongles) : Les strongles sont des vers ronds qui infectent les chevaux. Ils comprennent les strongles du gros intestin (Strongylus vulgaris, Strongylus edentatus, Strongylus equinus) et les strongles du petit intestin (Cyathostomes). Les strongles sont parmi les parasites les plus courants chez les chevaux et peuvent causer des problèmes de santé graves.

 

2. Ascaridae (Ascaris) : Les ascaris sont de gros vers ronds qui infectent les intestins des chevaux, en particulier les poulains. Leur espèce la plus courante chez les chevaux est Parascaris equorum. Les infestations d'ascaris peuvent entraîner des problèmes de croissance retardée, une obstruction intestinale et d'autres complications.

 

3. Oxyuridae (Oxyures) : Les oxyures, tels que Oxyuris equi, sont de petits vers ronds qui infectent le gros intestin des chevaux. Les femelles d'oxyures pondent leurs œufs autour de l'anus du cheval, ce qui peut provoquer des démangeaisons et de l'inconfort.

 

4. Anoplocephalidae (Ténias) : Les ténias sont des vers plats qui infectent le tube digestif des chevaux. Les espèces les plus courantes chez les chevaux sont Anoplocephala perfoliata et Anoplocephala magna. Les infestations de ténias peuvent être associées à des problèmes de santé, notamment des coliques et des ulcères intestinaux.

 

Ces familles de vers représentent quelques-unes des infestations parasitaires les plus courantes chez les chevaux, mais il existe d'autres parasites moins fréquents ou spécifiques à certaines régions géographiques. Il est important de consulter un vétérinaire pour obtenir des informations précises sur les parasites locaux et pour établir un plan de vermifugation approprié en fonction des besoins spécifiques de votre cheval et de votre région.

12/- Qu'est ce que traite le pyrantel

Le pyrantel est un vermifuge fréquemment utilisé pour traiter les infestations parasitaires chez les chevaux. Il est efficace contre plusieurs types de parasites intestinaux, notamment :

 

1. Strongles (strongyles) : Le pyrantel est efficace contre les strongles, y compris les strongles du gros intestin (Strongylus vulgaris, Strongylus edentatus, Strongylus equinus) et les strongles du petit intestin (Cyathostomes). Ces parasites sont parmi les plus courants chez les chevaux et peuvent causer des problèmes de santé s'ils ne sont pas traités.

 

2. Oxyures (Oxyuris equi) : Le pyrantel est également efficace contre les oxyures, qui sont de petits vers ronds que l'on trouve généralement dans le gros intestin des chevaux. Les infestations d'oxyures peuvent provoquer des démangeaisons et de l'inconfort, en particulier autour de l'anus.

 

3. Ascaris (Parascaris equorum) : Bien que l'ivermectine soit souvent le vermifuge de choix pour les ascaris, le pyrantel peut également être utilisé pour traiter ces gros vers ronds qui infectent les intestins des chevaux, en particulier chez les poulains.

 

Le pyrantel est généralement disponible sous forme de pâte orale ou de granulés, et la posologie varie en fonction du poids du cheval. Il est important de suivre les recommandations de votre vétérinaire concernant le dosage et l'administration du pyrantel, ainsi que la fréquence des traitements.

 

Comme pour tout médicament, il est essentiel de consulter votre vétérinaire avant d'administrer du pyrantel à votre cheval. Votre vétérinaire sera en mesure de vous fournir des conseils spécifiques en fonction de la situation de votre cheval et de déterminer si le pyrantel est le vermifuge approprié pour traiter les parasites identifiés.

13/- Qu'est ce que traite le fenbenzadazole

Le fenbendazole est un médicament vermifuge utilisé pour traiter plusieurs types de parasites internes chez les chevaux. Il est efficace contre les parasites suivants :

 

1. Strongles (strongyles) : Le fenbendazole est efficace contre diverses espèces de strongles, y compris les strongles du gros intestin (Strongylus spp.) et les strongles du petit intestin (Cyathostomes). Ces parasites sont couramment présents chez les chevaux et peuvent causer des problèmes de santé s'ils ne sont pas traités.

 

2. Ascaris (Parascaris equorum) : Le fenbendazole est également efficace contre les ascaris, qui sont des vers ronds de grande taille qui infectent principalement les poulains. Les infestations d'ascaris peuvent entraîner des problèmes de croissance retardée, une obstruction intestinale et d'autres complications.

 

3. Autres parasites : Le fenbendazole peut également cibler d'autres parasites internes chez les chevaux, tels que les oxyures (Oxyuris equi) et certains vers plats (par exemple, les ténias).

 

Le fenbendazole est généralement administré sous forme de granulés ou de pâte orale, et la posologie varie en fonction du poids du cheval. Il est important de suivre les recommandations de votre vétérinaire concernant le dosage et la durée du traitement, car cela peut dépendre de la gravité de l'infestation parasitaire et des besoins spécifiques de votre cheval.

 

Comme pour tout médicament, il est recommandé de consulter votre vétérinaire avant d'administrer du fenbendazole à votre cheval. Votre vétérinaire sera en mesure de vous fournir des conseils appropriés en fonction de la situation de votre cheval et de déterminer si le fenbendazole est le vermifuge approprié pour traiter les parasites identifiés.

14/- Qu'est ce que traite l'ivermectine

L'ivermectine est un médicament antiparasitaire puissant qui traite divers parasites chez les chevaux. Il est efficace contre les parasites suivants :

 

1. Strongles (strongyles) : L'ivermectine est efficace contre les strongles du gros intestin (Strongylus vulgaris, Strongylus edentatus, Strongylus equinus) et les strongles du petit intestin (Cyathostomes). Les strongles sont parmi les parasites les plus courants chez les chevaux et peuvent causer des problèmes de santé s'ils ne sont pas traités.

 

2. Ascaris (Parascaris equorum) : L'ivermectine est également efficace contre les ascaris, qui sont de gros vers ronds qui infectent les intestins des chevaux, en particulier chez les poulains. Les infestations d'ascaris peuvent entraîner des problèmes de croissance retardée, une obstruction intestinale et d'autres complications.

 

3. Oxyures (Oxyuris equi) : L'ivermectine peut également traiter les infestations d'oxyures, qui sont de petits vers ronds que l'on trouve généralement dans le gros intestin des chevaux. Les infestations d'oxyures peuvent provoquer des démangeaisons et de l'inconfort, en particulier autour de l'anus.

 

4. Autres parasites : L'ivermectine peut également être efficace contre d'autres parasites internes chez les chevaux, tels que certains vers plats (par exemple, les ténias) et les larves migrantes de parasites.

 

L'ivermectine est généralement administrée sous forme de pâte orale ou de solution injectable. La posologie varie en fonction du poids du cheval, et il est important de suivre les recommandations de votre vétérinaire concernant le dosage et l'administration du médicament.

 

Il est essentiel de consulter votre vétérinaire avant d'administrer de l'ivermectine à votre cheval. Votre vétérinaire sera en mesure de vous fournir des conseils spécifiques en fonction de la situation de votre cheval et de déterminer si l'ivermectine est le vermifuge approprié pour traiter les parasites identifiés.

15/- Qu'est ce que traite le praziquantel

Le praziquantel est un médicament vermifuge spécifiquement efficace contre les vers plats, également appelés cestodes ou ténias. Il est utilisé pour traiter les infestations parasitaires causées par les parasites suivants chez les chevaux :

 

1. Ténias (espèces Anoplocephala) : Le praziquantel est spécifiquement efficace contre les ténias du genre Anoplocephala, qui sont des vers plats qui infectent le tube digestif des chevaux. Les ténias peuvent causer des problèmes de santé, notamment des coliques et des ulcères intestinaux.

 

Les ténias sont généralement transmis aux chevaux par l'ingestion d'herbe ou d'eau contaminée par des hôtes intermédiaires, tels que des escargots ou des coléoptères.

 

Le praziquantel est généralement administré par voie orale sous forme de pâte ou de comprimés. La posologie et les recommandations d'administration spécifiques doivent être fournies par votre vétérinaire, en fonction du poids de votre cheval et de la gravité de l'infestation.

 

Il est important de souligner que le praziquantel ne traite pas les autres types de vers parasites chez les chevaux, tels que les strongles ou les ascaris. Si votre cheval est également infesté par d'autres parasites, votre vétérinaire peut recommander un traitement combiné avec d'autres vermifuges appropriés.

 

Comme pour tout médicament, il est recommandé de consulter votre vétérinaire avant d'administrer du praziquantel à votre cheval. Votre vétérinaire sera en mesure de vous fournir des conseils adaptés à la situation spécifique de votre cheval et de déterminer si le praziquantel est le vermifuge approprié pour traiter les parasites identifiés.

16/- Qu'est ce que traite la moxidectine

La moxidectine est un médicament antiparasitaire utilisé pour traiter plusieurs types de parasites chez les chevaux. Elle est particulièrement efficace contre les parasites suivants :

 

1. Strongles (strongyles) : La moxidectine est efficace contre les strongles du gros intestin (Strongylus vulgaris, Strongylus edentatus, Strongylus equinus) ainsi que les strongles du petit intestin (Cyathostomes). Les strongles sont des parasites courants chez les chevaux et peuvent causer des problèmes de santé s'ils ne sont pas traités.

 

2. Ascaris (Parascaris equorum) : La moxidectine est également efficace contre les ascaris, qui sont de gros vers ronds qui infectent les intestins des chevaux, notamment les poulains. Les infestations d'ascaris peuvent entraîner des problèmes de croissance retardée, des obstructions intestinales et d'autres complications.

 

3. Autres parasites : La moxidectine peut également cibler d'autres parasites internes chez les chevaux, tels que les oxyures (Oxyuris equi) et certains vers plats (par exemple, les ténias).

 

La moxidectine est généralement administrée sous forme de pâte orale ou de gel. La dose recommandée varie en fonction du poids du cheval et des recommandations spécifiques du fabricant. Il est important de suivre les instructions de votre vétérinaire pour l'administration du médicament.

 

Il convient de noter que la moxidectine est un médicament puissant et qu'il est recommandé de consulter votre vétérinaire avant de l'utiliser. Votre vétérinaire pourra vous fournir des conseils appropriés en fonction de la situation spécifique de votre cheval et déterminer si la moxidectine est le vermifuge approprié pour traiter les parasites identifiés.

17/- Quelques noms de vermifuges contenant les molécules anti-parasitaire

Voici quelques autres noms de vermifuges couramment utilisés pour les chevaux :

 

1. Ivermectine : L'ivermectine est un ingrédient actif utilisé dans de nombreux vermifuges pour chevaux, tels que Eqvalan®, Zimecterin®, Bimectin®, et IverCare®.

 

2. Fenbendazole : Le fenbendazole est un autre ingrédient actif utilisé dans plusieurs vermifuges pour chevaux, par exemple Panacur®, Safe-Guard®, et Anthelcide®.

 

3. Moxidectine : La moxidectine est présente dans certains vermifuges pour chevaux, tels que Quest® et Equest®.

 

4. Praziquantel : Le praziquantel est utilisé dans certains vermifuges pour cibler les vers plats, comme Equimax® et Zimecterin Gold®.

 

5. Moxidectine et praziquantel : Certains vermifuges combinent la moxidectine et le praziquantel pour offrir une protection contre un large éventail de parasites, par exemple Quest Plus® et Equest Pramox®.

 

Il est important de noter que les noms de marque et les ingrédients actifs des vermifuges peuvent varier d'un pays à l'autre. Il est recommandé de consulter votre vétérinaire pour obtenir des recommandations spécifiques en fonction des besoins de vermifugation de votre cheval et des parasites présents dans votre région.

18/- Comment enlever des oeufs de gastérophiles sur un cheval

Pour enlever les œufs de gasterophiles sur un cheval, vous pouvez suivre les étapes suivantes :

 

1. Préparez le matériel : Vous aurez besoin de gants en caoutchouc, d'un couteau à éplucher en plastique ou en métal, d'une éponge ou d'un chiffon humide, et d'un seau pour collecter les œufs.

 

2. Choisissez le bon moment : Les œufs de gasterophiles sont généralement pondus sur les jambes, le ventre ou les flancs du cheval. Attendez une journée ensoleillée et chaude pour effectuer cette tâche, car la chaleur peut faire éclore les œufs et faciliter leur détection.

 

3. Inspectez les zones concernées : Examinez attentivement les jambes, le ventre et les flancs du cheval à la recherche de petits amas jaunes ou blancs attachés aux poils. Ce sont les œufs de gasterophiles. Ils ont une apparence collante et ressemblent à de petites gouttes ou à des grains de riz.

 

4. Retirez les œufs : Enfilez vos gants en caoutchouc pour vous protéger. Utilisez le couteau à éplucher pour gratter délicatement les œufs de la surface du poil. Faites cela avec précaution pour éviter de blesser le cheval. Essuyez les œufs retirés avec une éponge ou un chiffon humide pour les collecter dans un seau.

 

5. Nettoyez et désinfectez : Après avoir enlevé les œufs, nettoyez soigneusement la zone avec de l'eau tiède et un savon doux. Assurez-vous de bien rincer pour éliminer tout résidu de savon. Si nécessaire, vous pouvez également utiliser un désinfectant doux recommandé par votre vétérinaire.

 

6. Répétez régulièrement : Les œufs de gasterophiles peuvent être pondus pendant plusieurs mois, principalement au printemps et en automne. Il est recommandé de répéter le processus d'enlèvement des œufs toutes les quelques semaines pour maintenir leur population sous contrôle.

 

Il est important de noter que le retrait des œufs de gasterophiles ne constitue qu'une partie de la prévention. Consultez votre vétérinaire pour obtenir des conseils sur les vermifuges appropriés pour traiter les larves de gasterophiles à différents stades de développement. Ils pourront vous recommander un programme de vermifugation adéquat pour votre cheval en fonction de votre région et de vos besoins spécifiques.

bottom of page